Carnet d'études

Comme son nom l'indique, Carnet d'études se veut le reflet de ma recherche créative tant en sculpture qu'en dessin. Il abritera surement aussi des poèmes, chansons, pensées du moment et bien sur, mes coup de cœur pour le travail d'autres artistes.

17 mai 2008

Petits bonheurs de long week end.

Le week end du 8 mai a duré 5 jours.

Sur ces 5 jours, j'ai passé les deux premiers à buller, faire les courses et autres.

Le samedi, après-midi plage avec ma petite au cours duquel j'ai découvert le bonheur simple de la pêche à pieds. Ben oui, ça a beau faire 10 ans que je vis en Bretagne, je continuais à chercher les trucs qui vivent et poussent sur la terre ferme sans avoir pleinement réalisé que la mer toute proche est pleine de vie et de découvertes. C'est la rencontre fortuite avec quelqu'un qui a grandi là qui m'a permis de voir qu'une vie foisonnante se cache sous les pierres, dans les flaques laissées par la marée et au creux des failles des rochers. On a embêté bien des crabes, alevins, crevettes, anémones de mer, gobis (un poisson qui peut survivre à l'air libre, tapis dans l'humidité d'un rocher en attendant que la mer remonte) et on est reparties avec le jour déclinant et le cœur en fête. C'est alors que j'ai trouvé sur le pare-brise de ma voiture un prospectus pour "la fête du cri du menhir" qui devait se tenir le lendemain à quelques kilomètres de là.

Ni une ni deux, mon homme et mon fils passant leur dimanche à un tournois de figurines à l'autre bout de la Bretagne, nous sommes parties, ma fille et moi à cette fête. Au programme, des ballades contées dans la forêt et au bord du lac tout proche, des crêpes qui ont fait de ma petite la reine des mangeuses de crêpes et la grande amie des crêpières, des concerts aux gouts d'embruns, de comptoirs et de fête  et puis des gens qu'on revoit après plus longtemps qu'on ne croyait comme le bassiste des "Freedom For King Kong" qui est maintenant infographiste ou un ancien client du magasin de mon mari, sans parler des rencontres et sympathies qui se nouent au hasard des conversations et des éclats de rire. Bref, une journée pleine de soleil aussi bien dans le ciel que dans le cœur et dans la tête.

Et puis, le lundi, ballade avec mes deux petits au Cruguellic où nous avons exploré un dolmen, vu une grenouille nous bondir sous les pieds, grignoté des feuilles d'oseille sauvage, cueilli tout un tas de fleurs pour l'herbier de ballades dont un superbe iris des marais, rencontré des pêcheurs qui nous ont expliqués plein de choses sur la pêche au brochet... Finalement, direction la plage pour retrouver une maman et ses petites rencontrées la veille lors de la fête du cri du menhir. Longues papotes au soleil pendant que les enfants jouaient dans le sable, l'eau et les rochers.

En somme, un week end heureux et plein de joies.

Posté par Sylene à 11:11 - billet d'humeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire