Carnet d'études

Comme son nom l'indique, Carnet d'études se veut le reflet de ma recherche créative tant en sculpture qu'en dessin. Il abritera surement aussi des poèmes, chansons, pensées du moment et bien sur, mes coup de cœur pour le travail d'autres artistes.

12 décembre 2006

Points de fuite diagonaux

Quand on fait la construction en perspective par projection d'un carré posé au sol en position frontale (une paire de cotés parallèle à la direction du regard et l'autre perpendiculaire), on peut remarquer un détail : les diagonales du carré sont parallèle aux limites du champ de vision. Par conséquent, une diagonale et la limite du champ de vision correspondante auront le même point de fuite.

Carre

Construisons donc en perspective une des droites limitant le cône de vision. On a tôt fait de s'apercevoir que cette droite sera représentée par un unique point situé sur un cercle centré au milieu de la fenêtre de représentation et ayant sa largeur pour diamètre.

Pt_fuite_diag

Dans les plans horizontaux et verticaux, ce point sera donc au milieu du coté correspondant de la fenêtre de représentation. Ce point représente donc non seulement la droite limitant le champ de vision dans ce plan mais aussi le point de fuite de celle-ci ainsi que le point de fuite de toute droite parallèle à elle.
La boucle est bouclée et on a nos quatre points de fuite diagonaux majeurs. Tous les autres points du cercle mentionné précédemment sont aussi des points de fuite diagonaux mais ils ne deviennent vraiment utiles que quand l'horizon du plan de référence n'est plus confondu avec l'axe horizontal, par exemple quand on représente une vue depuis un avion prenant un virage.

Oblique

C'est bien gentil, tout ça, mais à quoi cela peut-il bien servir? Ben, à construire des carrés fuyants (dans un plan parallèle à l'axe du regard donc) en position frontale ou diagonale. Gadget? Peut être pas tant que ça. En effet, si on peut construire un carré en perspective sans recourir aux projections, c'est qu'on a trouvé le moyen de représenter une même distance tant en direction frontale que fuyante.

Concrètement, pour construire un tel carré, on trace un premier coté parallèlement à l'horizon du plan dans lequel sera le carré. On trace ensuite les lignes de fuite joignant les sommets de ce coté au point de fuite central (on a donc deux droites parallèles entre elles et perpendiculaires au coté considéré). On trace enfin les diagonales de notre future carré en joignant les sommets du premier coté aux points de fuite diagonaux opposés. Les intersections des diagonales avec les cotés fuyants donnent les deux sommets manquant de notre carré.

Construction1Construction2Construction3Pour construire un carré fuyant en position diagonale, il suffit de remarquer que deux droites issues de points de fuite diagonaux opposés seront perpendiculaires entre elles et que la direction du regard sera la bissectrice de l'angle qu'elles forment (et donc la diagonal du carré recherché).

Construction11Construction12Construction13

Non content de permettre de comparer des distances, les points de fuite diagonaux ont aussi une étonnante propriété vis à vis des angles. Ce sera le sujet d'un prochain billet.

Posté par Sylene à 00:28 - perspective - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire