Carnet d'études

Comme son nom l'indique, Carnet d'études se veut le reflet de ma recherche créative tant en sculpture qu'en dessin. Il abritera surement aussi des poèmes, chansons, pensées du moment et bien sur, mes coup de cœur pour le travail d'autres artistes.

07 octobre 2006

Musique

Ça fait longtemps que je prévoie de mettre en ligne quelques enregistrements (un peu fait à l'arrache, malheureusement) de mes compositions. Alors, voilà, je me décide et tant pis si c'est chanté sans aucun accompagnement.

L'aurore est un texte que j'ai écrit et mis en musique à partir d'un premier jet qui ressemblait plus à une prise de notes en style télégraphique qu'à un poème. Je l'ai entièrement refondu en ne conservant que l'ambiance générale. Zed Oras a parfois parlé de l'illustrer, mais c'est encore au stade d'envie. Peut être un jour...

La lune blanche est en fait le poème "l'heure exquise" de Verlaine. Un vrai petit bijou de douceur que ce texte. J'avais écrit une première mélodie dont la tonalité collait au texte, mais qui s'est avérée trop diurne. Malgré tout, comme elle était jolie, je l'ai gardée dans mes cartons et de temps en temps, un nouveau vers vient s'y ajuster. Encore quelques uns et je tiendrais un objet musical abouti... Toujours est-il que j'ai écrit cette autre musique plus calme, plus intimiste afin d'épouser l'esprit que Verlaine avait mis dans son poème.

Le contemplatif est issu d'un poème d'enfance de Zed Oras que j'ai remanié avec son accord. Si ça ne la dérange pas, je reproduirais ici le texte qu'elle avait écrit.

Petite perle est un poème de Henry-Frédéric Amiel merveilleusement frais et délicatement ciselé. Quand je l'ai lu pour la première fois, je suis tombée sous le charme, d'autant plus qu'aucun autre texte ne m'a donné à ce point la sensation de contenir sa propre musique.

Il y a encore d'autres textes que j'ai mis en musique, qu'ils soient de moi ou de poètes confirmés. D'ailleurs, Jean-Marc m'avait trouvée particulièrement gonflée quand j'avais décidé de m'attaquer d'emblée à "l'étranger" de Baudelaire, mais que voulez-vous? ce petit poème en prose résonnait si fort en moi que c'eût été lâcheté que de ne pas chercher à en dégager la musique.
Un jour, si ça plaît, je prendrais le temps de les enregistrer pour les mettre ici.

Posté par Sylene à 22:31 - travail d'étude - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    ^^ ouioui, je confirme pour "L'Auror" !! Il y a même des croquis préparatoires... mais je n'en suis pas encore satisfaite. Je n'ai pas encore trouvé le bon équilibre, la bonne alchimie ^^' ...

    Posté par Zed Oras, 08 octobre 2006 à 12:09
  • Woahow!

    Super Zed, tu ne peux pas savoir comme ça me fait plaisir! :hug:

    Posté par Nathalie, 08 octobre 2006 à 14:30
  • très joli car sincère.
    As-tu le reste de la musique dans la tête ?
    Car la ligne mélodique n'est pas évidente et pourtant, on voit bien qu'elle sait où elle va !

    Posté par D., 11 octobre 2006 à 20:56
  • Le reste de la musique

    Salut D.
    Si tu parles d'avoir la ligne d'accompagnement dans la tête, non, j'ai juste la couleur musicale (ton, mode, ambiance) en permanence présente à l'esprit. S'il y a un changement de tonalité, j'entends intérieurement l'accord correspondant et je m'appuye dessus.

    En tous cas, merci pour ton appréciation.

    Posté par Nathalie, 13 octobre 2006 à 09:25

Poster un commentaire